Article

Restauration du Marché du Bolhão attribué pour 22,4M d’euros | in JN

La restauration du Marché du Bolhão a été attribuée pour 22,4 millions d’euros. Le chantier, soumis à un nouveau financement communautaire, doit commencer début 2018 et sera prêt jusqu’en 2020.

La Mairie de Porto a révélé sur sa page Internet que le chantier, soumis à un appel d’offres commencé en décembre avec une valeur base de 25 millions d’euros, a maintenant « été attribué au regroupement Alberto Couto Alves, SA, et Lúcio da Silva Azevedo & Filhos, SA, pour 22 379 000 euros, un délai global d’exécution de 720 jours [près de 24 mois, c’est-à-dire deux ans] ayant été établi. »

La Mairie ajoute avoir présenté, mardi, une « deuxième candidature à des fonds communautaires » pour « l’investissement de 7 406 647,06 euros » dans la réhabilitation du Bolhão, afin d’ajouter ce financement à une première candidature déjà approuvée qui « a eu pour résultat une participation communautaire de 1 566 263,27 euros (d’un investissement éligible de 1 842 662,67 euros) ».

La municipalité mentionne que le début du chantier qui avait au début été prévu « pour septembre », mais qui a souffert « un retard lors de l’appel d’offres, en raison de contentieux entre les concurrents qui ont obligé, en vertu de la loi, à la suspension des procédures », est prévu pour le début de l’année 2018.

La Mairie rappelle que l’appel d’offres international lancé pour réhabiliter le Bolhão « a suscité l’intérêt de 41 opérateurs économique et a eu pour résultat, lors d’une première phase, la présentation de 12 candidatures, dont certaines en regroupement ».

L’application des exigences techniques et financières établies dans la procédure a permis de sélectionner huit candidatures et, lors d’une deuxième phase, les candidats sélectionnés ont été invités à présenter une proposition. Seules cinq propositions ont finalement été reçues, dont une a été exclue par le jury de l’appel d’offres » ajoute-t-elle.

La Municipalité ajoute qu’« au cours de l’audience préalable, deux des concurrents ont présenté une mise en prévention » et qu’« après analyse du jury de la procédure, deux autres concurrents ont été exclus ».

« La phase d’analyse de propositions s’est achevée le 3 [vendredi], avec l’approbation du rapport final par le Conseil d’administration de GO Porto [entreprise municipale de gestion des travaux publics]. La phase d’habilitation du regroupement est actuellement en cours », décrit la municipalité.

La municipalité rappelle également que le marché temporaire qui va accueillir les commerçants du Bolhão pendant les 24 mois de chantier est achevé depuis septembre et mentionne que c’est une « structure provisoire créée par la municipalité, d’une surface de plus de cinq mille mètres carrés », dans le Centre commercial La Vie, dans la rue Fernandes Tomás.

Au cours d’une visite du marché temporaire le 20 septembre en tant que candidat à la Mairie de Porto, le maire actuel, Rui Moreira, a souligné les « excellentes conditions » du marché temporaire achevé pour accueillir 86 commerçants du Bolhão, en se félicitant de l’adhésion de 80 % des commerçants de l’intérieur du marché à la requalification.

Lors de cette visite, Cátia Meirinhos, administratrice de GO Porto a informé que 74 commerçants de l’intérieur du Bolhão ont été transférés vers le marché temporaire, dont 61 étals de boucherie, fruits, légumes ou poissonneries, quatre restaurants, un rémouleur et huit porteurs.

La responsable a ajouté que sur les actuels 100 commerçants de l’intérieur du marché, 25 ont décidé de cesser leur activité, en particulier pour des raisons liées à l’âge.

Quant aux actuels 40 commerçants des magasins extérieurs du Bolhão, 12 ont été transférés vers le marché temporaire, d’autres ont trouvé des solutions à un autre endroit et près de neuf pondéraient à l’époque cesser leur activité.

In JN